Google Translate

Worldwide | France

Information presse, 8 Juin 2006

Le partage des câbles contribue à atténuer l'effet de la hausse du prix du cuivre sur l'infrastructure des réseaux

Siemon™ communique : Le câblage de catégorie 7/classe F intégralement blindé permet de faire passer plusieurs applications dans le même câble, réduisant potentiellement le nombre de canaux câblés métalliques.

Selon la Bourse des Métaux de Londres (London Metal Exchange, LME), le prix du cuivre a triplé au cours des quatre dernières années, grimpant de plus de 59 % entre les seuls mois de janvier et mai 2006. Avec l'envolée des cours mondiaux du cuivre et en l'absence de signes d'une stabilisation prochaine, les sociétés de câblage de réseaux ont été forcées d'ajuster la tarification de leurs câbles en cuivre en proportion.

"Les entreprises font face à des décisions difficiles en matière d'infrastructures réseaux" explique Bob Carlson, Vice-président du Marketing Mondial chez Siemon, "Une pratique bien établie consiste à installer un réseau de câbles à épreuve du temps, capable de supporter les vitesses des applications de la prochaine génération. Le coût total de possession de câbles supportant 10 Gb/s est bien plus avantageux que les options moins performantes. Alors que les économies réalisées sur l'intégralité du cycle de vie du produit compensent largement la hausse des prix du cuivre, les coûts d'investissement peuvent s'avérer dissuasifs."

Les entreprises s'efforcent de trouver un équilibre entre les investissements à long terme et les dépenses courantes. Les prix du cuivre en hausse ont conduit certaines d'entre elles à explorer les alternatives de type fibre optique jusqu'au bureau. Bien que la fibre optique puisse constituer une option d'avenir, elle n'est pas en mesure de supporter la demande croissante pour des applications de Puissance sur Ethernet, et le coût de l'électronique associée aux fibres optiques reste prohibitif pour les applications horizontales.

Le câble en cuivre de catégorie 7/classe F intégralement blindé (S/FTP), tel que le câble TERA™ de Siemon, est capable de supporter des vitesses d'application allant bien au-delà de 10 Gb/s. Cette performance résiste à l'épreuve du temps et prolonge le cycle de vie du câblage, repoussant le coût total de possession (CTP) bien en-deçà de celle de la catégorie 5e, de la catégorie 6 et même de la catégorie 6A UTP. (Source : Cabling Lifecycles and Total Cost of Ownership (Cycles de vie des câblages et coût total de possession), C. Higbie, 4/2006 Lien : http://www.siemon.com/us/white_papers/06-05-18-tco.asp)

Les économies à long terme et les capacités de plus 10 Gb/s justifient à elles seules l'adoption du système TERA au niveau global. Par ailleurs, sa capacité unique de partage pour le support d'applications basse vitesse permet des économies sur les investissements grâce à la réduction du nombre de câbles. En combinant une sortie TERA dédiée aux applications haute vitesse et une autre pour le partage d'applications vocales et vidéo basse vitesse, les utilisateurs finaux bénéficient simultanément de la solution cuivre la plus performante et la plus rentable.

Accepté tant par la TIA que par la ISO, le partage du câble est la pratique qui consiste à faire passer plus d'une application dans des paires différentes d'un canal de télécommunication en paires torsadées. Dans le cas du câble TERA de catégorie 7/classe F, un câble unique peut supporter jusqu'à quatre applications différentes. Cette capacité est fonction à la fois du câble et de la construction de la sortie. (Source: Cable Sharing in Commercial Building Environments: Reducing Cost, Simplifying Cable Management, and Converging Applications onto Twisted-Pair Media (Partage de câbles dans des environnements immobiliers commerciaux : réduction des coûts, simplification de la gestion des câbles et applications convergentes sur des média à paires torsadées), V. Rybinski, 4/2006 Lien : http://www.siemon.com/us/white_papers/06-05-12-cable-sharing.asp)

Grâce au blindage individuel des paires par feuille d'aluminium et au blindage global, le câble S/FTP présente un excellent contrôle de l'écho magnétique interne entre les paires. Ceci permet de faire passer des applications distinctes dans la même gaine, sans interférences les uns entre les autres. La construction du câble est encore améliorée par la sortie isolée TERA 4-Quandrant, la seule interface non-RJ de catégorie 7 reconnue par la ISO/CEI.

En s'adaptant à une empreinte RJ standard, la combinaison des options de sortie et de câblage TERA permet une facilitation extrêmement simple du partage de câble. Comme avec les canaux câblés traditionnels, l'ensemble des quatre paires de chaque câble se termine par une seule sortie. Toutefois, contrairement à une interface RJ, la sortie TERA peut supporter jusqu'à 4 cordons monopaires, 2 cordons bipaires ou une combinaison des deux, sans avoir besoin de répartiteurs ou d'adaptateurs supplémentaires. En tirant profit de ces caractéristiques, de nombreuses applications courantes peuvent être réunies dans un seul câble :

  • Voix analogique, 1 paire
  • VoIP, 2 paires
  • Vidéo sur IP, 2 paires
  • TV télétexte, 1 paire
  • TV en circuit fermé, 1 paire
  • 10/100BASE-T, 2 paires

Selon les applications supportées, un seul câble TERA peut remplacer jusqu'à 4 canaux en cuivre. Alors que les prix du cuivre font grimper le coût des câbles de façon significative, cette réduction du nombre total de câbles représente un bénéfice immédiat en termes de coût.

Pour en apprendre davantage sur les avantages économiques du partage de câbles faisant appel au système TERA de Siemon, sur l'analyse du coût total de possession (CTP), sur les avantages en terme de sécurité et sur la facilité du raccordement, de la mise à la masse et de liaison du système TERA : www.siemon.com/TERA

A propos Siemon - www.siemon.com
Fondé en 1903, Siemon est un chef de file de l'industrie spécialisé dans la conception et la fabrication de solutions de systèmes de câblage haut niveau. Le siège de Siemon est situé aux Etats-Unis dans le Connecticut et l'entreprise dispose de bureaux et de partenaires dans le monde entier. Siemon propose la gamme la plus complète de systèmes de câblage cuivre (à paires torsadées blindées et non-blindées) et fibre du marché. Avec plus de 400 brevets actifs et spécifiques au câblage structuré, Siemon Labs investit largement dans la R&D et le développement de normes industrielles, soulignant l'engagement à long terme de l'entreprise envers ses clients et l'industrie.
Contact Presse:
Susann Bladwell, PR Consultant
T:   +49 (0)351 7958 8433
M:  +49 (0)176 7863 4709
sbladwell@clearcommunications.de

Cisco and Siemon

Cisco Technology Developer Partner


See Siemon in Cisco Marketplace:

Etudes de cas
Finance, gouvernement, éducation, industrie, domaine médical , etc...
» Lire les études de cas
Trouver un distributeur
Liste des distributeurs autorisés par Siemon près de chez vous
» Localiser des distributeurs